Les souvenirs botaniques

Si les orchidées sauvages se plaisent sur la prairie de notre maison depuis que nous avons renoncé à tondre une pelouse, il y a d’autres orchidées qui résident plus souvent à l’intérieur que dans le jardin.

Pas question de « collection », non.

A la maison ces plantes sont traitées comme les autres, avec attention mais sans soins spécialisés à l’instar de ceux que fourniraient des personnes spécialisées en plantes spéciales.
Ces plantes sont des souvenirs toujours vivants à l’image des « Cymbidium » et « Oncidium » qui ont été déballés des cartons de déménagement il y a presque trente ans.
Ils passent tout l’été dehors et se multiplient tranquillement.

Et, il n’est pas rare d’en faire des bouquets pour décorer le salon, comme je le fais avec les toutes les fleurs cultivées au jardin, c’est un peu leur vocation, n’est-ce pas ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.