Ophrys Apifera

Espèce décrite par William Hudson en 1762

L‘Ophrys Abeille est un petit bijou qu’il est toujours plaisant de croiser.
Super attirante avec son aspect de bourdon, cette petite orchidée est cependant capable de se débrouiller seule (autogamie) en conséquence, elle prospère allègrement quand elle trouve un sol propice.
En pleine saison certaines prairies sont tellement bien pourvues qu’il faut vraiment bien regarder où poser les pas afin de ne point en écraser.
Connue depuis fort longtemps, il est facile de trouver des descriptions détaillée sur les gravures anciennes.

Dans le département, elle commence à s’épanouir vers mi-mai pour arriver à son apogée vers mi-juin.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *