Corallorhiza trifida

Décrit par Jean-Jacques Châtelain en 1760 tandis que le genre Corallorhiza le fut par Abraham Gagnebin en 1755. C’est un genre qui contient seulement onze espèces, toutes exclusivement nord américaines à l’exclusion du seul C.trifida.

Communément nommé Racine de corail, Coralline ou Corallorhize trifide, cette minuscule orchidée à la tige hyper fragile vit sur substrats humides et fleurit de mai à juillet (suivant l’altitude). Son cycle de vie est principalement souterrain, particulièrement dépendant des mycorhizes car elle possède très peu de chlorophylle efficiente.
Dans le sous bois sombre où je l’ai rencontrée, elle était assez facile à voir sur l’épaisse couches de feuilles mortes en court de dégradation. Juste après une averse, les rayons de soleil qui réussissaient à percer illuminait les frêles silhouettes pour attirer mon regard.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.