Serapias nurrica

Décrit par Bruno Corrias Sassari en 1982

Serapias nurrica est très rare et très localisé.
En France il n’est présent qu’au sud de la Corse. Autant dire que le découvrir lors de notre séjour à Minorque, unique endroit d’Espagne où sa présence est signalée, était inespéré.

C’était le dernier jour et il pleuvait.
L’île étant petite, nous avions déjà exploré la plupart des coins où il était logique de trouver des orchidées. Un seul site n’avait encore pas figuré sur nos parcours et il m’était difficile d’imaginer partir sans y avoir mis les pieds. Mais le temps était compté.
M. peu motivé par les conditions météorologiques s’accorda la première grasse mat’ des vacances. De fait, en y allant seule je gagnais beaucoup de capacité d’observation.

Après avoir pas mal tourné et trouvé des espèces déjà photographiées sous le soleil, sachant qu’il était vain d’essayer de trouver des espèce plus tardives (nous étions mi-avril) j’ai décidé de simplement me balader.
Rencontrer une tortue locale fut un premier bonheur.
Visiter les ruines de la « talaia » (tour de défense) construite au 18ème siècle avec un assemblage de pierres roses et blanche fut le deuxième.
Enfin, trouver devant mes pas cette variété exceptionnelle de serapias acheva d’illuminer la journée dénuée d’ensoleillement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.