Fin décembre

DSCN0696

Fin décembre, fin d’année, nouvel an à l’horizon!

Ces derniers jours, les rencontres se sont succédées, non attendues, remarquables, questionnantes.

Comme d’habitude les réflexions se sont enchainées en boucles galopantes. Chaque soliloque, aussi loin qu’il ait pu aller s’achevait sur ces propos :
Que pourrais-je écrire?
– Des bouquins entiers.
Pourquoi devrai-je écrire?
– Pour libérer les mots.
Ces mots pourraient-ils s’envoler?
– Certainement.
Qui donc pourrait les attraper?
– Ils sont sauvages, personne ne peut les attraper.

Et de ces journées, il reste en partage quelques cailloux bien lissés après des heures de voyage. J’aime imaginer qu’un passant puisse les regarder, s’en emparer.

Partir.
Pas pour mieux revenir, pour aller plus loin.
Toujours plus loin.
Passer.
Sans but,
Simplement sur les chemins.

L’étoile et la liberté
L’une brille
L’autre n’existe pas.
Etrange coïncidence
Les deux sont du genre féminin.

Partager.
Pour apprendre, pour comprendre

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *