Certains jours, certaines nuits

 

DSC05211 DSC05309

Quand il n’y a pas de mots, c’est que 99 dénominations sont possibles, et même cent !

Après avoir fouillé dans les dictionnaires, après avoir exploré maintes modes d’expression, après avoir inspecté quantité de racines, je ne trouve pas le mot qui convient.

En réalité, il n’y a pas de mot.

Je comprends combien cette situation qui « laisse sans mot » peut devenir angoissante et je ne m’étonne point de voir courir les gens vers d’autres gens qui s’empressent de leur indiquer « LE mot », une « juste définition » et même la  » recette traditionnelle » qui lui sont assorties.

J’avoue craquer facilement pour les assortiments : un ruban, un sac et des chaussures assortis et je me sens la reine du monde !
Mais c’est une autre histoire, si peu verticale qu’elle ne peut en aucun cas donner le vertige!

Il n’y a pas de mot.

Il n’y a pas de recette.

Il est vain d’en inventer.

Ce qui est important c’est de savoir.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.