Epipactis Palustris

Espèce décrite par Carl Von Linné puis Heinrich.J.N Von Crantz en 1769

L’épipactis des marais est rare dans le département encore et toujours en raison de la rareté des zones alcalines. Plante calcicole des zones humides, cette très jolie orchidée ne trouve pas facilement de zones ou s’épanouir en Loire Atlantique.
C’est en cherchant dans les creux des dunes de nos plages favorites que je l’ai découverte. (Les dunes étant constituées de sable marin contenant des résidus de coquillages, elles offrent un terrain favorable.)

La floraison débute fin juin tandis qu’il était possible depuis un moment de repérer les pieds pour qui sait être attentif. Elle se poursuit jusqu’à mi-juillet.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *